Objectifs & Résultat attendus


Les résultats visés par le projet REVaLUE :
  • Favoriser l’accès à l’emploi des migrants et/ou réfugiés en reconnaissant les compétences acquises dans leur pays d’origine. 
  • Permettre aux migrants et/ou réfugiés d’apprendre la langue du pays d’accueil pour augmenter leurs chances de trouver du travail. La langue est le facteur principal d’accès à l’emploi.
  • Aider les migrants et/ou réfugiés à développer un CV reconnu/certifié par le partenariat du projet et  par l’Union Européenne. Cette reconnaissance garantira l’authenticité du document.
  • Ouvrir la voie à d’autres projets sur la reconnaissance des compétences des migrants et/ou réfugiés grâce à la conception et la mise en place d’outils de formations et d’évaluation de compétences.
Les résultats attendus (Intellectuel Outputs):

IO1- Evaluation des compétences des publics migrants dont réfugiés – REStArT,  dirigé par iriv Conseil (France)- La première phase de l’étude est l’évaluation des compétences des migrants et/ou réfugiés.Un questionnaire facile et intuitif et un guide des systèmes d’éducation seront utilisés pour évaluer le niveau éducatif que les réfugiés ont atteint dans leur pays d’origine.La deuxième partie de l'évaluation est basée sur des méthodes d'autoréflexion, de conscience de soi et de compétences sociales,  qui aideront les participants à identifier et à exprimer leurs compétences.
Le programme est testé auprès de 50 migrants et/ou réfugiés en Italie, en France, au Royaume-Uni et en Hongrie. Ils recevront un CV "certifié" par le projet avec un plan de formation. Tous les CV porteront une description du projet et du processus d'évaluation. Le plan de formation suggèrera une formation et/ou des parcours professionnels pour accroître leurs possibilités de trouver un emploi.

IO2- "Qui migre vers l'Europe?"- un profil éducatif et professionnel des réfugiés dans les pays de l'UE", dirigé par Programma Integra (Italie)- À partir de l'évaluation des compétences des migrants et/ou réfugiés, le projet produira un document sur le niveau moyen d'éducation et de professionnalisation des migrants dont réfugiés avec un aperçu de la situation en Europe et des études de cas des pays dans lesquels l'évaluation a été menée. L'objectif est de donner un profil des migrants en Europe dans les pays hôtes, en fournissant aux décideurs des informations utiles pour la conception des politiques d'intégration professionnelle qui répondent mieux aux besoins réels. Le rapport peut être utile pour les écoles, les universités, les organismes d'EFP et les associations de migrants.

IO3- Grille pour la formation des professionnels chargés d'accompagner les migrants,  dirigé par  le FISPE (France)- pour accueillir un nombre élevé de migrants arrivant en Europe chaque année, des agences nationales offrent des services qui nécessitent une connaissance approfondie des procédures administratives et juridiques , mais aussi des langues nationales et une bonne compréhension des différences culturelles pour pouvoir communiquer. Ces agences participeront à la formation ReVALUE qui compte deux étapes: d'abord, un apprentissage des objectifs généraux &spécifiques d'éducation, connaissance et compréhension des jugements, compétences en communication, compétences d'apprentissage, matières plus spécifiques, critères d'évaluation, perspectives professionnelles pour chaque contexte national ; ensuite une formation axée sur les compétences linguistiques des migrants en utilisant des documents visuel

IO4- Programme d’étude sur la création d’entreprise, dirigé par Rinova (Royaume Uni)-  un cours de formation axé sur les compétences à développer dans le cadre d’un entrepreneuriat social pour former des managers expérimentés. Les migrants sont plus motivés à créer une entreprise que les nationaux en raison du manque d'autres possibilités d'emploi. Ils font face à diverses barrières-langue, manque de reconnaissance des diplômes et qualifications. Pour que l'expérience entrepreneuriale soit réussie, ils doivent acquérir des compétences et des connaissances spécifiques, y compris des compétences entrepreneuriales, en gestion et  réglementation nationale. Le plan du cours comprend: une formations sur les objectifs généraux et spécifiques d'éducation, résultats d'apprentissage,  contenu et critères d'évaluation. Le manuel didactique se décline en 5 modules avec la gestion des entreprises sociales, l’accès au financement, les compétences entrepreneuriales, le cadre juridique et normatif et la gestion des services.

IO5- Validation et assurance de la qualité du programme d’étude, dirigé par Gsub (Allemagne)- Les deux cours d'EFP sont testés par  4 à 5 migrants et/ou réfugiés pour chaque cours. Les participants sont sélectionnés parmi ceux qui ont participé à l'évaluation des compétences. Les cours ont une durée de 2 mois, comprenant 32 à 40 heures de salles de classe en face-à-face (8 heures pour chaque module), 40 à 50 heures d'étude individuelle et 20 heures de laboratoires collaboratifs. Le projet prévoit de lancer les cours juste après la fin du processus d'évaluation des compétences (max. 2 mois après). Le dispositif comprend un questionnaire de satisfaction, un test d'évaluation des compétences acquises et/ou développées et un manuel didactique des bonnes pratiques pour la reconnaissance et la validation des résultats d'apprentissage acquis par les apprenants.

IO6- Mise en œuvre et évaluation des laboratoires basés sur le travail, dirigé par ERIFO (Italie)-Parallèlement aux salles de classe en face-à-face, les migrants et/ou réfugiés participent aux laboratoires professionnels, pour mettre en pratique ce qu'ils ont appris. Les laboratoires créent un environnement professionnel, reproduisant les dynamiques du lieu de travail. Les apprenants migrants  réalisent des tâches dans les conditions réelles sous la supervision de tuteurs. Les tâches sont assignées par des agences et des associations de migrants, sélectionnées en fonction de leur expérience dans le secteur. Les laboratoires renforcent les compétences des migrants par un travail en équipe, la résolution de problèmes et la communication.  Ils complètent les connaissances théoriques avec des activités de formation sur l'emploi. Ils  facilitent la transition vers le marché du travail par un contrôle et une pratique supervisée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire